Introduction

En tant qu’indépendant ou dirigeant de TPE, et surtout au démarrage de son activité, la polyvalence est essentielle. En plus des services ou produits qui sont au cœur de son activité, il faut gérer l’administratif, le commercial, les finances … bref un véritable chef d’orchestre. 

Passer autant de temps derrière un bureau plutôt que sur le terrain ne vous passionne pas ? L’administratif et les finances, bien que essentiels, sont souvent chronophages et peu stimulants.

Bonne nouvelle, des outils existent pour vous faciliter la vie et vous dégager du temps. 

Quelles actions simplifier ? Comment choisir les outils pour vous aider ? 

Suivez notre guide pour le découvrir !

Quelques définitions pour commencer

Le métier de la comptabilité regroupe un ensemble de méthodes visant à écrire et à analyser toutes les entrées et les sorties d’argent d’une entreprise. La comptabilité d’entreprise permet à une société d’être gérée en toute transparence. Une fraude étant toujours possible, l’administration reste intransigeante en matière de transparence des données de l’entreprise.

L’entreprise doit payer des impôts et des cotisations sociales vis-à-vis du fisc, et des organismes de recouvrement charges sociales. Il est donc crucial d’établir une comptabilité pour savoir exactement quoi payer, à qui, combien et surtout quand. 

 

Le bilan est la photographie de la situation économique et financière d’une entreprise à un moment donné. 

En micro-entreprise, vous n’avez pas de documents comptables complexes à établir chaque année. Vos obligations comptables ne sont cependant pas inexistantes. Ainsi, tous les auto-entrepreneurs doivent tenir un livre des recettes.

 

Le compte de résultat est un document qui permet de voir si une entreprise a enregistré un bénéfice ou une perte pendant un exercice comptable -> synthétise les charges et les produits au cours d’un exercice 

 

L’Exercice comptable est la période de temps donnée au cours de laquelle une entreprise enregistre toutes ses opérations économiques et commerciales dans sa comptabilité

 

Le résultat imposable est la différence entre les produits et les charges. cette différence représente le résultat. (cf définition au dessus) Pour obtenir le résultat imposable, il faut déduire les charges déductibles. 

 

Le chiffre d’affaires est constitué de l’ensemble des produits comptabilisés par une entreprise au cours d’un exercice. Concrètement, c’est le nombre de ventes (ou de prestations) x le prix de ces prestations. 

Les plafonds de chiffres d’affaires en micro-entreprise – exprimés HT – sont les suivants :

  • 176 200 € en activité de vente,
  • 72 600 € pour les services.

Avant 2018, ils étaient deux fois moins élevés

 

TVA = Il est possible de déclarer sa TVA de manière mensuelle, trimestrielle ou semestrielle. 

Vous pouvez choisir de payer trimestriellement ou semestriellement si votre montant total de TVA ne dépasse pas 4000 euros annuellement.

Obligations fiscales des indépendants/ TPE

Avant toute chose, il est important pour vous de savoir précisément quelles sont les obligations qui vous incombent. 

Toute entreprise immatriculée au registre du commerce et des sociétés (RCS), doit tenir une comptabilité en respectant les règles du plan comptable. Ses obligations comptables varient en fonction de votre statut et de la taille de votre entreprise. 

Obligations générales comptables 

Tout indépendant / gérant de TPE est tenu d’établir une comptabilité régulière et fidèle à la réalité de l’entreprise.

Les entreprises peuvent tenir elles-mêmes leur comptabilité en s’appuyant sur un logiciel (tel que Bunqr) ou les confier à un expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre.

Toute entreprise doit : 

  • Enregistrer de manière chronologique les mouvements (achats, ventes) de l’entreprise 
  • Établir une facturation (voir ci après) 
  • Procéder à un inventaire 1 fois / an 
  • Etablir des comptes annuels au moins 1 fois par an 
  • Détenir un compte bancaire 
  • Conserver pendant 10 ans après la clôture de l’exercice toutes les pièces comptables (livre journal, grand-livre, bon de commande, de livraison ou de réception, facture client et fournisseur, etc.)

Les comptes annuels comprennent : 

  • le bilan – qui présente les actifs / passifs de l’entreprise et fait apparaître les capitaux propres de l’entreprise 
  • le compte de résultat qui rassemble les produits (ventes), les charges (achats) et montre le bénéfice de l’exercice 
  • l’annexe qui commente et complète le bilan et le compte de résultats 

Les pièces comptables obligatoires : 

  • le livre-journal qui montre les mouvements chronologiques de l’entreprise 
  • le grand-livre qui rassemble les comptes 

Tout enregistrement doit préciser l’origine, le contenu, l’imputation de chaque donnée et les références de la pièce justificative. 

L’obligation d’établir une facture 

La loi stipule que l’indépendant doit délivrer une facture à ses clients à l’occasion de chaque vente ou prestation de services. 

Les mêmes règles de facturation s’appliquent à l’indépendant et aux autres professionnels. L’établissement d’une facture est une obligation pour toutes les opérations effectuées entre professionnels (elle constitue un moyen de preuve juridique entre commerçants, sert de justificatif en comptabilité). 

Pour toutes les opérations réalisées avec des particuliers, la facture n’est pas une obligation sauf pour les ventes à distance (vente par correspondance). 

Si la facture n’est pas une obligation, la note à l’attention des particuliers est obligatoire : 

  • pour toute prestation de services comportant l’exécution de travaux immobiliers, assortie ou non de vente 
  • pour toute prestation de services dont le prix est supérieur ou égal à 25 euros 

La note est moins riche en contenus juridiques que la facture (date, nom et adresse de l’entreprise, nom du client, date et lieu d’exécution, nom du client, date et lieu d’exécution de la prestation de services, décompte détaillé en quantité et en prix pour chaque prestation et chaque produit, montant total) 

Enfin la facture doit être conservée au moins 10 ans à compter de la clôture de l’exercice. 

Indépendant, quelles sont vos obligations fiscales ? 

  • La loi de 2016, impose la création d’un compte professionnel dédié. 

Cela facilite la bonne gestion de la comptabilité (faire la différence entre les apports/dépenses pro et perso) et oblige l’entrepreneur à avoir une vision nette sur son activité et de suivre l’évolution de son entreprise. 

En contrepartie, cela donne aussi une crédibilité et favorise les demandes de prêts. 

  • La loi n’exige pas qu’un indépendant ait recours à un expert-comptable. 

Aucun besoin d’avoir des livres de comptes ou de produire les comptes annuels. 

Les obligations de l’indépendant : l’enregistrement régulier de ses recettes et la facturation de chaque prestation à ses clients. 

Munis de ces informations, on va voir pourquoi les banques en lignes sont particulièrement intéressantes dans la tenue de votre comptabilité. 

TPE et obligations fiscales 

Les commerçants qui remplissent 2 des critères suivants peuvent simplifier la présentation comptable : bilan et compte de résultat simplifiés. De plus, les micro-entreprises n’ont pas l’obligation d’établir d’annexe.

 Micro entreprisesTPE 
Total du bilan inférieur à350 000 €6 000 000 €
Chiffre d’affaires inférieur à700 000 €12 000 000 €
Nombre moyen de salariés permanents1050
SimplificationBilan et compte de résultat simplifiés + dispense de l’annexeBilan et compte de résultat simplifiés

Le bilan simplifié doit notamment indiquer :

  • l’actif immobilisé (fonds de commerce, équipement informatique, immobilier par exemple) et l’actif circulant (stocks en cours, acomptes versés sur commande, créances sur les clients, etc.),
  • les capitaux propres,
  • les charges et les produits constatés d’avance,
  • les provisions,
  • les dettes (emprunts, avances et acomptes sur commandes en cours et les fournisseurs).

Le compte de résultat simplifié doit préciser les charges d’exploitation (impôts, salaires, etc.) et les produits d’exploitation (ventes réalisées par exemple).

Certaines catégories d’entreprises ne peuvent bénéficier de ces allégements : établissements bancaires, entreprises d’assurances et mutuelles, sociétés cotées et organismes faisant appel à la générosité publique, etc.

NB : Le micro-entrepreneur bénéficiant du régime fiscal de la micro-entreprise doit tenir une comptabilité allégée.

Un petit résumé des obligations fiscales : 

 

 Régime social et fiscalité du freelance / travailleur indépendantÉchéances fiscales et sociales du freelance / travailleur indépendantCharges fiscales freelance / Travailleur indépendantCharges sociales freelance / Travailleur indépendantFacturer la TVA en freelance / Travailleur indépendant
Micro entreprise– Régime micro-social
– Régime micro-fiscal

Comptabilité allégée

– Déclaration mensuelle ou trimestrielle du CA

– Paiement mensuel ou trimestriel des cotisations sociales

– Paiement mensuel de l’IR (prélèvement à la source) ou en même temps que les cotisations sociales (prélèvement libératoire)

Abattement en fonction de la nature de l’activité :

– 71% des recettes pour les activités de vente et de fourniture de logements,
– 50% des recettes pour les autres activités relevant des BIC,
– 34% des recettes pour les activités libérales

Taux de cotisation sociale variable en fonction du type d’activité :
– Achat / revente de marchandises, vente de denrées à consommer sur place et de prestations d’hébergement (12.8 %)
– Prestations de services commerciales ou artisanales et activités libérales (22 %)
Pas de versement de TVA sauf si dépassement des seuils (franchise en base)
Entreprise individuelle– Affiliation au régime social des travailleurs non salariés
– Régime réel classique ou simplifié à l’IR

Comptabilité classique

-Déclaration annuelle des résultats avec tableaux fiscaux annexes
– Déclaration du résultat fiscal annuel pour l’IR + paiement PAS
Déduction des charges du chiffre d’affaires sous conditions.

Calcul des cotisations sociales sur la base des bénéfices (45%).

Déduction totale des charges sociales obligatoires, plafonnement de la déduction des charges facultatives (notamment prévoyance loi Madelin )

Régime réel simplifié

– Si l’exercice social correspond à une année civile, versements acomptes en juillet (55%) et décembre (40%) et régularisation annuelle
– Si l’exercice ne correspond pas à une année civile : déclaration annuelle dans les 3 mois suivant clôture

Régime réel normal

Déclaration et paiement mensuel de TVA

Connaître les échéances comptables

Connaître vos obligations fiscales c’est bien, ne pas rater les échéances c’est mieux ! 

Immatriculation de l’auto-entreprise, déclaration de chiffre d’affaires, paiement des cotisations sociales, reversement de la TVA ou encore paiement de l’impôt sur le revenu : découvrez toutes les échéances : 

  • Déclaration de Chiffre d’Affaires 

La déclaration de chiffre d’affaires se fait tous les 30/31 de chaque mois. 

– Vous déclarez mensuellement : la déclaration de vos revenus doit être fait max 30 jours après une période d’activité. Le chiffre d’affaires du mois d’octobre devra, par exemple, être déclaré au plus tard le 30 novembre.

– Vous déclarez trimestriellement : Plus simple, vous devrez réaliser 4 déclarations : le 30 avril (pour les revenus de janvier, février et mars), le 31 juillet (pour avril, mai et juin), le 31 octobre (pour juillet, août et septembre) et le 31 janvier (pour octobre, novembre et décembre).

  • Déclaration et paiement de la TVA 

Si vous n’êtes pas asujettis à la TVA, pas de déclaration pour vous. 

Si vous dépassez les seuils, vous devrez déclarer la TVA à l’administration et la faire payer à vos clients. 

La déclaration dépend du régime d’imposition que vous avez choisi : 

– Au régime réel simplifié (choix par défaut) : il faut la déclarer avant le 2ème jour ouvré qui suit le 1er mai de l’année N+1 

Pour le paiement -> un premier acompte en juillet et un second en décembre. Si vous avez moins de 1 000 € de TVA à reverser, le paiement devra être fait en une seule fois.

– Au régime réel normal : Ce régime impose une déclaration de TVA dans les 30 jours qui suivent la période d’activité (le 31 décembre pour les encaissements de novembre)

Le paiement est réalisé au même moment que la déclaration. 

  • Déclaration IR 

– Vous déclarez par courrier : la déclaration de votre chiffre d’affaires annuel doit être renvoyée avant la mi-mai.

– Vous déclarez en ligne : vous disposez d’un délai supplémentaire, allant jusqu’à fin mai ou début juin selon les années.

  • Cotisations sociales 

Le paiement des cotisations intervient en même temps que la déclaration de chiffre d’affaires.

Petit cadeau en bonus : le calendrier des échéances fiscales de la micro entreprise 

Comment les néo-banques aident les indépendants/TPE?

Les néo banques (banques en lignes) professionnelles constituent une alternative intéressante pour les entrepreneurs et les indépendants! 

Ces banques ont l’avantage d’être rapides et facilement adoptables. Grâce à leur transparence sur les frais bancaires, il est extrêmement facile de se lancer en quelques minutes. 

Peu de mauvaises surprises et nul besoin de passer par un rendez-vous pour savoir clairement ce que vous allez devoir payer tous les mois. 

Ces solutions sont aussi souvent capables de faire beaucoup plus que le récapitulatif de vos transactions bancaires. 

  • Il faut d’abord noter qu’elles sont souvent très faciles d’utilisation. L’idée est de faire gagner du temps aux entrepreneurs, afin qu’ils puissent faire ce qu’ils font de mieux : leur métier. 
  • Les interfaces sont souvent très “user friendly”, intuitives et tout est centralisé. 

Quels impacts sur votre activité ? Vous gagnerez du temps ! Cette gestion centralisée, permet de mieux s’organiser, de simplifier la tenue de votre entreprise grâce à des informations facilement accessibles en un coup d’oeil.

  • Et avec un compte professionnel en ligne, vous pouvez payer vos prestataires en toute simplicité ! Vous pouvez effectuer depuis votre application vos virements, éditer vos factures, suivre vos ventes, relancer les paiements non reçus …  et visualiser immédiatement l’état de vos finances. 

Ainsi vous pourrez pleinement vous concentrer sur votre activité et réfléchir à des actions impactantes pour la faire évoluer.

  • Un des autres avantages, c’est que vous pouvez y accéder partout, en tout temps, et sur n’importe quel support. Sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone, quel que soit le système d’exploitation ou le navigateur internet. Une praticité et une flexibilité appréciables quand on enchaîne les rendez-vous ou les journées sans pause. 

Et une des vraies valeurs ajoutées de ces banques c’est aussi la possibilité de tout gérer directement via l’application mobile de chacune de ses banques. 

  • Suivi des comptes
  • Virements
  • Bloquage de la carte bancaire : en cas de perte, vol, etc)
  • Modification du code confidentiel : ça c’est vraiment top car on oublie vite le code d’une carte dont on ne se sert quasiment jamais !
  • Activation ou désactivation du paiement sans contact
  • Modification des plafonds de paiement
  • Activation ou désactivation des paiements à l’international
  • Modification des plafond de retrait
  • Activation ou désactivation des paiements en ligne

Certaines banque en ligne comme Bunqr, vous permettent d’aller encore plus loin et d’automatiser la gestion de votre comptabilité !

Automatisation de la comptabilité

Mettre des règles pour suivre sa compta efficacement 

Notre seconde astuce pour vous aider dans la gestion de votre comptabilité est d’en faire régulièrement. 

Et oui, malheureusement, vous êtes les seuls à pouvoir la réaliser et plus vous êtes réguliers dans sa mise à jour, moins ce sera compliqué de la suivre et de la garder à jour. 

Voici nos quelques conseils pour ne jamais se laisser déborder : 

  • Demander les factures et reçus à vos fournisseurs immédiatement au moment du paiement -> vous aurez besoin de tous ces documents au moment du bilan et les récupérer 6 mois après … 
  • Conserver et classer vos justificatifs et vos documents comptables : par mois / par jour et non pas empilé dans une enveloppe 
  • L’organisation des documents doit aussi se faire avec vos documents numériques et pas qu’ avec vos documents papiers 
  • Numériser vos justificatifs si ils vous sont fournis sous forme papier -> cela vous évitera de les perdre, et si vous ne le savez pas : l’encre des facturettes peut s’effacer avec le temps ! 

Imposez vous ces règles dès le début de votre activité, pour éviter d’être totalement perdus et de vous en mordre les doigts au moment des déclarations officielles. 

 

Des outils vous aident dans l’automatisation de certaines tâches. 

Les différentes étapes pour y arriver sont les suivantes : 

  • Numériser vos factures : le fait d’avoir toutes vos factures, tous vos justificatifs en format numérique est la première étape. Si tout est numérisé, il est plus facile de retrouver les factures facilement et les nouvelles technologies pourront faire leur travail. Le bonne nouvelle : les nouvelles solutions de pré comptabilité ou les néo banques comme bunqr vous proposent d’envoyer les factures directement via photo. Il est alors possible d’envoyer des factures à tout moment, de n’importe où. Un nouveau réflexe pour se faciliter la vie. 
  • Deuxième étape : automatiser la saisie des données. Là encore les nouvelles technologies sont vos alliées. Quoi de mieux qu’une intelligence artificielle, capable de reconnaître les écritures, de les extraire et de les classer, vous gagnez un maximum de temps afin de compléter vos obligations légales. Certaines solutions vous permettent d’aller encore plus loin, grâce à des connecteurs marchands qui se connectent directement à des sites comme SFR, EDF … pour récupérer automatiquement ces factures, qui sont souvent difficiles à obtenir. Les merveilles de la technologie pour vous simplifier la vie ! 
  • Gérer vos données grâce au cloud : les serveurs permettent de stocker facilement les données, de les consulter à tout moment. 
  • Tout cela permet de réaliser vos déclarations, d’être dans la conformité et d’avoir une vision en temps réelle de la santé de votre entreprise, afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. 

Quels sont les avantages des néobanques par rapport aux logiciels d’automatisation de la comptabilité ? 

Les néobanques vous permettent également d’automatiser la création de vos factures de vente et de faire facilement les rapprochements bancaires. 

  • Le fait d’avoir l’ensemble de vos factures centralisées permet également d’avoir une vision claire, simple et rapide de l’ensemble de vos provisions. Une fois un modèle créé, il est alors simple de le dupliquer et de l’adapter facilement aux besoins de vos clients. 
  • Centraliser l’ensemble de vos factures dans votre néobanque permet de faciliter les rapprochements bancaires, de savoir facilement si les clients ont réglé les factures ou non et de les relancer le cas échéant. Avec Bunqr, vous pouvez même automatiser la relance de paiement de vos clients pour ne plus oublier un règlement.

Cette automatisation de la comptabilité vous permet de gagner du temps. Un temps précieux que vous pourrez utiliser dans différents buts, en fonction de vos souhaits : 

  • Vous concentrez sur votre métier de base et devenir toujours plus expert ! Ne plus perdre de temps sur de l’administratif, n’est ce pas un rêve de tout indépendant ou dirigeant de micro entreprise ? 
  • Vous permettre de démarcher de nouveaux clients, de faire de la prospection et d’augmenter votre portefeuille. 
  • Vous libérer du temps pour votre vie privée, vos loisirs, votre famille,… 

Et avec l’ensemble de ces informations et de ce temps gagné, vous pourrez surtout vous poser les bonnes questions pour faire grandir et évoluer votre business. 

  • En terme de croissance, vous pourrez facilement savoir – et à tout moment – si celle-ci est à la hauteur de vos attentes. 
  • En ce qui concerne les ventes et votre chiffre d’affaires, vous pourrez avoir une vision claire des défis qui accompagnent la croissance de vos ventes (impayés, durée de paiements, …), voir si vos provisions sont alignées avec vos prévisions en temps réel et tenter de réduire les écarts en cas de non atteinte des objectifs. 
  • Et enfin vous aurez la possibilité d’avoir une vision claire et de mesurer l’efficacité de votre stratégie -ce qui n’est pas mesurable n’est pas améliorable-

Tellement de possibilités qui vous sont données grâce à l’utilisation des bonnes solutions pour votre entreprise.

Pourquoi Bunqr?

Bunqr est la néo-banque des indépendants qui automatise toute votre comptabilité. 

Bien plus qu’un simple compte en banque, Bunqr est votre couteau suisse pour la comptabilité et la gestion de votre entreprise. 

  • Automatisez la récupération et la saisie de vos factures d’achats

  • Gagnez du temps avec la saisie automatique et la synchronisation de votre compte bancair

  • Générez facilement vos devis et factures

  • Suivez et relancez vos clients en un simple clic

  • Automatisez vos déclarations fiscales (TVA, 2033, 2065, DSI, DAS2, TVS, CFE, IS)

  • Un bilan comptable certifié 

 

Automatisez la récupération et la saisie de vos factures d’achats 

  • Prenez en photo vos factures d’achats et Bunqr les saisit automatiquement.
  • Oubliez les heures de saisie grâce à la récupération et la saisie autonome des factures d’achats
  • Toutes vos factures sont stockées au format numérique.
  • Récupérez facilement les factures récurrentes grâce aux connecteurs marchands.

 

Gagnez du temps avec la saisie automatique 

  • Créez et envoyez vos factures et devis simplement depuis votre smartphone 
  • Soyez averti(e) lorsque vous êtes payé(e). Bunqr relance automatiquement pour vous en cas de retard 
  • Toute la comptabilité ainsi que le bilan sont générés automatiquement 
  • Vos déclarations fiscales sont faites mécaniquement : TVA, 2033 

 

Une solution bancaire complète 

  • Visualisez et gérez en temps réel tous les paramètres de votre compte 
  • IBAN français, carte visa physique et virtuelle, encaissement de chèques  
  • Plafonds et codes paramétrables 
  • Mouvements bancaires en temps réel 

 

Optimisez vos résultats 

  • Bunqr vous envoie des conseils personnalisés grâce aux données en temps réels 
  • Améliorer vos revenus et anticiper vos résultats 
  • Aide à la décision 
  • Equipe d’experts comptables à vos côtés

 

Le tout sans engagement et sans coût caché ! 

Et bien sûr accompagné par notre service client disponible 7/7. 

Et aucune surprise sur les tarifs : des prix fixes et transparents. 

 

En résumé : 

Bunqr vous aide par exemple à récupérer toutes les transactions et à les transformer en lignes comptables. les informations essentielles sont remontées : la date, le libellé, le montant de chaque transaction … 

Grâce à son intelligence artificielle, Bunqr intégrera toutes les transactions à votre comptabilité. 

L’ensemble des données récoltées (achats, ventes …) vous seront restituées sous forme de conseils personnalisés et adaptés à vos besoins pour pérenniser et optimiser votre activité. 

Afin de vous soulager de vos obligations fiscales, vos déclarations sont rédigées et attestées par nos Experts-Comptables inscrits à l’Ordre. 

Évolutif et innovant, Bunqr accompagne les indépendants dans leur gestion d’entreprise et les aide à améliorer leurs performances commerciales.

Conclusion

En résumé voici les étapes à suivre pour simplifier votre comptabilité grâce aux néobanques: 

  1. Ouvrir votre compte sur Bunqr
  2. Numériser ses factures d’achats et nous laisser en faire la saisie
  3. Envoyer ses factures de ventes via notre application
  4. Valider les déclarations fiscales que Bunqr fera pour vous. Pas de soucis sur les échéances, nous les vérifions pour vous
  5. Gagner du temps et l’investir en fonction de vos objectifs
 
Rejoignez notre liste d'attente Rejoignez notre liste d'attente

Rejoignez notre liste d'attente

Pré-inscription